Tuba Terekli

Tuba Terekli est originaire de Turquie et a grandi à La Mecque. Elle apprend à coder dès ses 11 ans et acquiert à 16 ans son premier ordinateur. Geek et brillante élève, elle obtient en 1997 un diplôme en ingénierie informatique à l’Université King Abdulaziz. D’abord enseignante, elle rejoint Saudi Aramco en 2003.

Les start-up

Touche-à-tout, Tuba Terekli se dirige ensuite vers le secteur bancaire et plus précisément le développement de PME. Elle travaille ensuite à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Djeddah en tant que membre du Comité stratégique dédié aux petites et moyennes entreprises. Dans le même temps, elle investit dans une quinzaine de start-up dans plusieurs pays comme l’Arabie Saoudite ou la Finlande. Parallèlement, elle crée en 2011 sa propre agence de conseil, dans le domaine de la santé.

Création de Qotuf Al Riyadah Development Company

En 2012, Tuba Terekli fait un amer constat : l’extrême majorité des entrepreneurs connaissant le succès viennent de milieux aisés et privilégiés, en bénéficiant d’appuis financiers. C’est de ce déclic que naît Qotuf Al Riyadah Development Company, cofondé avec Ghassan Al-Sulaiman, qui détient la franchise IKEA en Arabie Saoudite. Le rôle de Qotuf est alors d’accompagner les jeunes entrepreneurs de classes moyennes et populaires par des conseils, des outils, des ressources et des mises en relations afin de donner vie et viabilité à leurs projets.

The Accelerator Lady

Ses ambitions la destinent à 45 ans à être une « business angel » et mère de 4 enfants. Tuba Terekli est aujourd’hui un des visages de la tech saoudienne, sur laquelle il faut compter. « The Accelerator Lady » est le surnom qui a été donné à Tuba Terekli, en raison de ses efforts acharnés et son incontestable réussite dans les domaines qu’elle a entrepris.