Catégories
Vie Pratique

Quelle indemnisation en cas de traumatisme crânien?

Suite à un accident de circulation, vous traînez un traumatisme crânien. Découvrez dans cet article vos différents droits et comment en bénéficier.

Comprendre d’abord ce qu’est un traumatisme crânien

Un traumatisme crânien est une lésion résultant d’un choc brutal sur le crâne ou sur la tête. Ces séquelles cérébrales peuvent être facteurs du dysfonctionnement neuronal et bien d’autres troubles pour la victime.

De manière générale, ces impacts sont difficilement récupérables. En réalité, selon leur gravité, ils peuvent être accompagnés de traumatismes du visage, d’une perte de connaissance ou encore de fractures du crâne. Logiquement, tout ceci implique une bonne prise en charge médicale, d’où la nécessité de se faire indemniser.

Traumatisme crânien : à quel montant avez-vous droit ?

Le montant d’indemnisation relatif à un traumatisme crânien varie en fonction de la gravité du choc et surtout des séquelles que subit la victime. Dans ce sens, un traumatisme crânien peut être qualifié de grave, léger ou modéré. Cette appréciation est faite suivant l’échelle de coma de Glasgow avant d’être déterminée par un médecin expert.

Selon les résultats de l’expertise médicale, la victime peut bénéficier de plusieurs réparations corporelles. Le montage de l’indemnisation est ensuite déterminé par la SAAQ sur la base de l’échelle en vigueur. Il convient de souligner qu’un pourcentage est déterminé en fonction du degré du train de vie de la victime.

Traumatisme crânien : comment bénéficier de l’indemnisation ?

Qu’importe sa gravité, le traumatisme crânien et les séquelles qui lui sont associées sont indemnisables. Pour en jouir, il faudra jalousement conserver le certificat de constatation des blessures ou le certificat médical initial délivré par l’hôpital. Cette pièce ainsi que les autres documents médicaux doivent ensuite être transmis à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. De même, il faudra transmettre à la compagnie d’assurances de la victime, une copie de la déclaration d’accident.

Il revient par la suite à l’assureur du responsable du dommage de prendre contact avec la victime et de planifier une visite médicale afin d’évaluer les impacts. Ensuite, l’indemnisation sera faite selon les conclusions du professionnel de la santé.