La cotte de travail : l’histoire d’un vêtement professionnel

La cotte de travail est ce vêtement professionnel qui a su au fil du temps se transformer. Son origine est la révolution industrielle et l’arrivée du fameux bleu de travail. Fort pratique, il est devenu le symbole du monde ouvrier pour au fur et à mesure se décliner en différents vêtements pour un grand nombre de métiers.

Le vêtement de travail : son origine

Cotte de travail

Il faut remonter à la fin du XIXe siècle et à la révolution industrielle pour voir apparaître la première fois le vêtement de travail. Symbole indissociable du monde ouvrier il est devenu au fil des ans et des différentes évolutions le vêtement professionnel d’un grand nombre de secteurs d’activité. Le bleu de travail est l’uniforme reconnaissable entre tous, totalement intemporel il a traversé les époques sans prendre une ride ou presque. De ce vêtement iconoclaste ont découlé de nombreux vêtements professionnels qui continuent aujourd’hui d’évoluer. Toujours plus innovant, plus pratique et plus confortable, ils permettent de travailler au quotidien sans s’exposer à de nombreux risques. Dans la restauration, les métiers de bouche, l’hôtellerie, le commerce, la santé, le bien-être, l’industrie… les secteurs où le vêtement de travail est porté s’agrandissent. Classique ou plus original cet habit se fait plus tendance et se personnalise à souhait.

Le vêtement professionnel : vecteur de communication

Le vêtement de travail ou l’uniforme permet en un seul coup d’œil d’identifier son interlocuteur. Il est la tenue indispensable dans un grand nombre de métiers. La cotte de travail est le vêtement professionnel qui est autant porté par les professionnels que les particuliers. Aujourd’hui la tenue de travail est devenue un vecteur de communication. Logos et autres personnalisations permettent de savoir de quelle entreprise il s’agit. Dans le commerce, le bien-être ou la restauration de lieux branchés, le vêtement professionnel permet de se démarquer de la concurrence.